Versão em português 中文版本 日本語版
Polish version La version française Versione italiana
Русская версия English version Deutsch Version

La raïon de Kobryn

La navigation

Le nuage tegov


Nos partenaires

мясодлясобак.рф сырое мясо собак паразиты

Le canal dneprovsko-Bougsky

Le canal dneprovsko-Bougsky (auparavant — le canal Royal) — le canal de navigation sur le territoire de la Région boisée, construit à la période avec 1775 jusqu'à 1783. Joint les rivières de Pina (l'affluence de Pripyati; la piscine de Dnepr) et Moukhavets (l'affluence du Boug Occidental; la piscine de la Vistule). La longueur totale 244 km.

Pour la première fois l'idée de la construction du canal de navigation joignant les piscines de Pripyati et le Boug, était sonorisée pour la première fois sur la diète en 1655 par le chancelier de couronne Retchi Pospolitoj Iury Ossolinsky.

Les travaux de la construction du canal ont commencé en 1775 dans les années du conseil d'administration du dernier roi Retchi Pospolitoj Stanislav Avgousta Ponyatovsky. Par un printemps de 1784 à l'initiative de Mateoucha Boutrimovitcha de la cour, grouj±nye par le poisson fumé, le miel, la cire et d'autres marchandises locales, sont partis pour la première fois par le canal de Pinsk pour Varsovie et ensuite à Gdansk. En septembre de la même année la construction du canal était visitée par le roi, qui a ouvert officiellement la navigation sur le canal, ayant flotté selon lui avec la suite à 40 personnes au navire creusé d'un tronc de chêne. Le roi a passé quatre jours dans la place de Gorodets sous Kobrynom — depuis ce temps-là le canal a commencé à s'appeler non autrement comme Royal.

À la fin du siècle la crise totale de Retchi Pospolitoj a perdu en réalité l'affaire de la construction du canal, qui était recommencée seulement en 1837 déjà par les pouvoirs russes. Les travaux principaux se réalisaient à la période avec 1846 jusqu'à 1848. La largeur au fond de la voie était menée jusqu'à 14 m, et maximum du dépôt des cours faisait 70 voir

À XIX et le début du XX siècle le canal avait pour l'Empire russe la signification stratégique, puisque était le seul canal de navigation — la voie navigable intérieure joignant Baltique et noire en exterminant. En particulier, à 1886 et 1890 sur le remorqueur du paquebot de roue et les forces des haleurs selon lui de la place de la construction à El'binge à Sébastopol on traduisait cinq torpilleurs par le déplacement d'eau de 89 jusqu'à 164 t, uns des premiers au nombre de la Flotte de la mer Noire.

En 1919 le territoire du canal s'est trouvé au nombre du deuxième Retchi Pospolitoj. Les pouvoirs polonais, en se rendant compte de l'importance du canal, ont commencé sa reconstruction systématique. À la période avec 1929 jusqu'à 1939 est construit deux écluses plus proches de Pinsk (Douboj et Pereroub).

Au cours de l'opération de l'adjonction de la Biélorussie Occidentale vers l'URSS le canal est devenu se trouve sur le territoire de l'URSS. Le gouvernement soviétique a réservé au canal l'encore grand rôle. La restitution de la voie navigable Dneprovsko-Bougsky était demandée au Commissariat du peuple de la flotte fluviale de l'URSS. En 7 mois (dès le mois du mois de décembre 1939 jusqu'à juillet 1940) est passé la conception et la construction principale de huit complexes hydroénergétiques, on construit l'étendue réduisant de la voie navigable sur 12 km la nouvelle ligne du canal le Profit — Kobryn. En août 1940 la navigation par le canal était recommencée.

En juin 1941 le canal était pris par les parties de la wermacht. L'utilisation active du canal a commencé par le pouvoir d'occupation. Ainsi, d'après les données de l'Administration centrale de l'Armée rouge, en 1942 par le canal était transporté 200 mille tonnes de charges. Cependant le printemps de 1943 par les maquisards faisait sauter les écluses et par cela le canal était mis hors de service.

Après la libération de la Biélorussie a commencé actif à la restitution du canal. Les travaux de réparation principaux passaient à la période dès le mois de septembre 1944 jusqu'à juillet 1945. Déjà en 1945 la navigation était restaurée.

Selon l'accord Européen sur les voies navigables les plus importantes intérieures de la signification internationale du 19 janvier 1996 le canal est la partie de la voie navigable magistrale Dneprovsko-Vislyansky Е-40 (Gdansk — Varsovie — Brest — Pinsk — Mozyr' — Kiev — Kherson). Avec l'aide du canal le lien d'eau des piscines des mers Baltiques et Noires est théoriquement possible. Néanmoins, la navigation de part en part selon cette voie navigable est impossible puisque le terrain de Brest à Varsovie en rivière le Boug Occidental n'est pas navigable, ainsi que puisque la rivière de Moukhavets est barrée à Brest avec la digue sourde.

La digue sur le canal, 1940

Le canal près du village l'Argile, 1941

Le canal dneprovsko-Bougsky en 1941

Le canal dneprovsko-Bougsky de nos jours

La disposition sur la carte :