Versão em português 中文版本 日本語版
Polish version La version française Versione italiana
Русская версия English version Deutsch Version

Chtchoukin Lev Kirillovitch

Lev Kirillovitch Chtchoukin - 15 victoires aériennes dans la guerre coréenne, le troisième as soviétique de la guerre coréenne, le colonel, le héros de l'Union Soviétique.

L.K.Chtchoukin est né le 29 octobre 1923 à Noguinsk la région de Moscou dans la famille de l'employé. Bientôt la famille a déménagé à Krasnodar. En 1939 il est entré à l'aéroclub. En juin 1941 Lev Chtchoukin finit 1 Sur les classes, l'aéroclub et reçoit la direction à l'école d'aviation D'Odessa militaire. Dans un mois les Allemands et les Roumains étaient déjà près d'Odessa, et les cadets ont transporté d'abord à Tbilissi, ensuite à Stalingrad et puis à l'Asie centrale. Ont commencé les problèmes avec le carburant, qui était demandé vivement au front, et les cadets bol'chej à la mesure s'occupaient de la théorie, que la pratique. Seulement à la mi- 1942 ont commencé les vols réguliers sur УТ-2, УТИ-4, И-16.

Au début de 1944 le sergent Chtchoukin a fini l'enseignement et était dirigé au 13-ème aérorégiment de secours disposé à Bobrouïsk, à la fonction du pilote-ingénieur. Seulement en août 1945 le lieutenant Chtchoukin s'est trouvé dans la partie de combat - à 18-ème De Vitebsk deux fois Décoré de l'ordre du Drapeau rouge les ordres de Suvorov de 11 degrés de la garde iap à la fonction du pilote principal.

Déjà en 1947 toute la 303-ème aérodivision, où entrait 18-ème de la garde iap, en étant fondé sur les aérodromes près de Brest (Kobryn), a reçu sur l'armement et la crise de la vase vers la mise en valeur nouveau réactif les aérotechniques - réactif истребителиЯк-15 et MiG-9. Parmi les premiers, qui a maîtrisé ces chasseurs à réaction au rayon, il y avait un lieutenant Chtchoukin. Vers le début de 1949 la division entièrement perevooroujilas' sur MiG-15 plus parfaits. Les pilotes de la division prenaient part aux défilés d'aviation sur la Place rouge. Parmi les meilleurs pilotes du régiment figurait le lieutenant-chef de l. K.Chtchoukin.

En juillet 1950 la 303-ème division ont lancé d'urgence sur l'Extrême-Orient et ont transmis à la composition de la 54-ème armée séparée de la défense antiaérienne. Bientôt les échelons avec la technique et le personnel sont arrivés à une grande ville de Moukden disposée en Chine de nord-est.


Jusqu'à mai les pilotes de la 303-ème aérodivision se préparaient aux combats dans le ciel de Corée : étudiaient la région des hostilités, la tactique et la stratégie de l'application de l'aviation des États-Unis sur ce théâtre des hostilités, ainsi que récupéraient la technique pilotirovaniya et d'autres accueils du combat aérien.

À cette mission ChTcHoukin a diminué par le pilote expérimenté, le lieutenant-chef, aux fonctions du commandant du groupe de la 1-er escadrille du 18-ème régiment de la garde, qu'alors le capitaine A. F.Maznev commandait. CHTCHoukinou à cause du manque des pilotes au début des combats il fallut voler par le pilote principal dans le groupe du capitaine A. A.Kaljujnogo. Notamment les pilotes du 18-ème régiment de la garde par les premiers à la division ont engagé le combat contre les pilotes américains, quand le 8 mai 1951, à la veille du Jour de la Victoire, tout trois eskadril'iprizemlilis' sur l'aérodrome frontalier d'An'doun, où on fondait déjà deux régiments de la 324-ème division de Kojedouba. Déjà dans la deuxième moitié du jour le lieutenant-chef Chtchoukin a accompli la première mission de combat, mais la rencontre avec l'adversaire n'avait pas.

Premier chez ChTcHoukina s'est passée le 28 mai 1951. À 15.30 sur la protection du pont en région d'An'dounya est partie au grand complet l-я l'escadrille au nombre de 8 MiG-15bis à la tête avec komeskom par le capitaine Maznevym. En région d'An'dounya, à la hauteur de 9000 mètres, ils se sont rencontrés avec 8 avions de chasse f-86 à "Sejbr", mais ceux-là par le piqué sont partis à
La direction du sud.

Le 1 juin 1951, à 13 heures de l'après-midi, sur l'interception des avions ennemis on levait l-я l'escadrille au nombre de huit équipages sous les ordres du capitaine Mazneva. Non loin d'An'douna ils ont découvert 6 "Mustangs", et Maznev a ordonné au groupe du capitaine Kaljujnogo de les attaquer. S'étant divisé en vapeurs, notre groupe a passé à l'attaque contre "les Mustangs", qui ont volé à une petite hauteur. CHTCHoukinou on réussit à sortir de la première attaque contre la distance courte et par deux tours casser conduisant de la deuxième paire "des Mustangs", qui s'est allumé et est tombé aux monts.

Le lieutenant-chef Chtchoukin a remporté la victoire suivante le soir le 6 juin et de nouveau dans le groupe avec les compagnons. Le groupe ont fait décoller au début du septième soir, à l'équipe avec KP sur la protection des avions de la division de Kojedouba, qui avec un petit reste du combustible revenaient chez soi. Après l'atterrissage des pilotes de la division de Kojedouba avec KP ont ordonné d'examiner de petites hauteurs en région de Syarenkana. Bientôt ils ont découvert deux groupes des avions d'assaut f-80 «Chouting est vieux», qui travaillaient selon le terrain de la chaussée. Après l'attaque "des instants" par dessus l'ordre «Chouting starov» se répandait, et ils ont commencé à partir un à un à l'écart de golfe. Notre groupe réussit à achever un Ф-80.

Ainsi sur le compte de ChTcHoukina il y avait encore un cassé au groupe, mais maintenant déjà l'avion d'assaut réactif f-80 «Chouting est vieux» - "le bouffon". Mais l'expérience du combat était donnée difficilement, parfois pour celui-ci il fallait payer. S'est passé ainsi dans le combat le 17 juin, quand de l'aérodrome d'An'doun on levait successivement nos deux régiments. Par les premiers au début du neuvième matin 18 équipages du 176-ème régiment de la garde sont partis de la division de Kojedouba, et dans quelques minutes après eux 16 équipages sont partis de la composition 18-ème de la garde. Parmi eux et ChTcHoukin, qui AVEC le lieutenant-chef conduit de V.Akatovym entrait dans le groupe du capitaine A. A.Kaljujnogo.

En région de Sensena leur groupe était sont attaqués par dessus par le groupe de 16 avions de chasse f-86 "Sejbr", et nos pilotes devaient engager le combat. Au cours de la manoeuvre énergique le groupe du capitaine Kaljujnogo s'est divisé en vapeurs. Le combat passait sur les verticales avec la différence des hauteurs de 9000 à 2000 mètres. Sur ces manoeuvres à ChTcHoukina s'est arraché son Akatov conduit. Après le combat ChTcHoukin s'est établi Vers une paire du capitaine Kaljujnogo. Au retour en région de Sensena l'avion de ChTcHoukina était brusquement attaqué par le quatre f-86. Un d'eux, s'étant rapproché sur la distance courte, a ouvert le feu.

Le coup s'est trouvé exact : on interrompt en avion la gestion, le ChTcHoukin lui-même est blessé par les éclats dans la personne et était obligé d'actionner le siège éjectable. Il a atterri avec succès, bientôt il était choisi par les Chinois, ont reconnu que lui «», Et ont transporté à l'hôpital, où celui-là a été jusqu'à août.

Seulement au milieu d'août ChTcHoukin est arrivé au régiment, bien qu'ait le droit complet partir pour l'Union, puisque selon la décision de notre commandement chaque pilote après la réception de la blessure dans le combat ou après le catapultage avait le droit complet revenir dans le pays natal. Plusieurs et faisaient, mais chez Lev Kirillovitch b'chi les comptes avec les pilotes américains, et il a refusé le rapatriement et est revenu au régiment pour la suite de la participation aux combats contre l'aviation de l'ONU.

Étant arrivé au régiment, qui était fondé sur l'aérodrome de Myaogoou, il a trouvé les changements de la composition de l'escadrille : a diminué avec l'augmentation le capitaine Kaljujnyj, et selon la blessure le capitaine A. D.Skidan - l'assistant du commandant. Le capitaine N. de V.Babonin est arrivé, et à la place de Kaljujnogo on mettait le lieutenant-chef Chtchoukin. Le premier après la blessure a fait la mission de combat de L.Chtchoukin le 29 août sur la protection de Soupkhoun de la CENTRALE hydro-électrique sur la rivière d'Yaloutszyan.

Alors sur l'interception des avions de l'adversaire est parti le huit de MiG-15 sous le commandement du capitaine Babonina, et au nombre de ce groupe il y avait une paire de ChTcHoukina. CHTCHoukin avec V.N.Akatovym conduit étaient par derrière et plus haut groupe principal. Environ II heures du matin en région de Tchongdjou ils ont découvert 8 chasseurs à réaction "le Météore" allant à la hauteur de 9000 mètres. En ayant l'avantage dans la hauteur, nos pilotes ont passé à l'attaque contre "les Météores" par les vapeurs. Les pilotes de l'adversaire, en cédant aux "instants" à la vitesse, ont commencé à appliquer la manoeuvre horizontale, et nos pilotes tentaient de les attraper.

CHTCHoukinou on réussit à se rapprocher d'un "des Météores" sur la distance de 100 mètres et par le feu de tous les canons frapper sa gauche aile et le moteur, qui s'est allumé. Après cela le groupe de ChTcHoukina, ayant cassé le groupe "des Météores", est parti sur l'aérodrome, et le groupe de Babonina attaquait le deuxième groupe "des Météores" et, ayant cassé encore un, a obligé autre à rompre le combat. Nos avions n'avaient pas les endommagements. On remportait ainsi la troisième victoire de Lev Chtchoukina dans le ciel de Corée.

Sous le coup "des instants" ce jour se sont trouvés les pilotes de la 77-ème aéroescadrille de chasse des Forces aériennes Australiennes Royales, qui conduisait alors le commandant de R.Ouilson (Wilson). Son avion s'est trouvé sous le coup de ChTcHoukina. La voiture d'Ouilsona a reçu l'endommagement sérieux, et le pilote lui-même était blessé, mais a réussi quand même sur un moteur sous la protection de conduit voler jusqu'à la base et la mettre. Par la terre dans une gauche aile de son avion était découverte grand les claquages électriques sur de 37-mm de l'obus du canon de MiG-15.

Le 2 septembre 1951 avait lieu la bataille grandiose aérienne des pilotes 303-ème iad avec les pilotes 4-ème iag les Forces aériennes des États-Unis, armé des avions de chasse f-86. Ce jour vrajone Ansju se sont allumés les batailles, à qui participaient somme toute plus de 200 avions de chasse de part et d'autre. Sur la plume khvat des avions de l'adversaire se levaient successivement tous les régiments 303-ème iad. En région de Khakousen 24 "instants" fraternel 523-ème iap attaquaient 30 Ф-86. Sur le soutien les pilotes sont venus à ceux-ci 17 go et les 18-ème aérorégiments. Les Américains, à son tour, ont dirigé aussi à la région de la bataille encore deux grands groupes "Sejbrov". Au fond, dans cette bataille sur l'espace limité et aux hauteurs jusqu'à 13 mille mètres luttait plus de deux divisions des avions de chasse.

À un des moments du combat à côté de l'avion ChTcHoukina a passé la ligne est tirait "Sejbr" conduit. Sur la recette du leader s'est dépêché Akatov et a paré l'attaque, mais s'est trouvé sous le coup de la deuxième paire f-86. ChTcHoukina conduit, la garde le lieutenant-chef Victor Akatov, a péri.

Dans cette bataille les pilotes de la 303-ème division suppriment 9 avions de chasse f-86, 7 de qui sur le compte des pilotes 18-gopolka. Mais aussi le régiment a porté les pertes sévères : était perdu deux avions et ont péri les deux pilotes. Après la destruction d'Akatova conduit chez ChTcHoukina a commencé à voler arrivant récemment au régiment de la garde le lieutenant-chef A.Astapovsky. Le plus productif pour Lev Kirillovitch est devenu octobre. Notamment à cette période on activait rudement l'aviation de l'ONU, et dans le ciel de la Corée du Nord
Se sont allumées les batailles acharnées aériennes. Le 2 octobre ChTcHoukin a cassé "le Sejbra" suivant. Mais les plus chaud den'ki se sont présentés dans les vingtièmes d'octobre, quand le commandement américain supprimait les aérodromes construits des Nord-Coréens en région de Namsi, Saamtchkhan et Tetchkhon. Pour s'opposer à la mise en service de ces objets, les Américains ont jeté au combat les avions de bombardement Б-29 sous la protection intensifiée des avions de chasse.

Les vraies batailles se sont allumées 22, le 23 et 24 octobre. Devant l-й par l'escadrille du 18-ème régiment on mettait la tâche skovyvaniya des avions de chasse de la protection, pendant que les pilotes des autres régiments devaient "s'occuper" Б-29. Pour ces trois napryajennejchikh du jour de la garde le lieutenant-chef L.Chtchoukin a cassé trois avions de chasse de l'adversaire : le 22 et 23 octobre - selon un f-84 "Tanderdjet", et le 24 octobre - encore un "Météore" de la composition tout même 77-ème australien AZ.

Dernier, cinquième, ChTcHoukin a remporté la victoire en octobre 30-ème, quand le groupe de régiment 18-ème giap selon l'induction avec KP ont déduit sur 36 f-84. S'est engagé le combat sérieux, qui s'est désagrégé bientôt sur les vapeurs séparées et les groupes. CHTCHoukinou on réussit à sortir finalement sur la manoeuvre verticale à la queue à un de f-84 et de la distance à 150 mètres frapper de tous ognevykh des points.

Dans ce combat Lev Chtchoukin a poussé f-84, et celui-là s'est brisé à l'atterrissage sur la base que confirment les sources américaines. En novembre de la bataille dans le ciel de la Corée du Nord étaient conduits pour l'essentiel avec l'aviation istrebitel'no-de bombardement des Forces aériennes des États-Unis, qui tentait de paralyser le trafic de toutes les grandes routes de transport de la République Démocratique Populaire de Corée et portait bombochtourmovye les coups pour le transport automobile et les stations ferroviaires sur le territoire de la Corée du Nord.

Le 18 novembre 1951 les Américains ont organisé le raid massif sur un des terrains de la chaussée en région d'Ansju. Pour la réalisation du plan ils ont envoyé 48 f-84, qui attaquaient successivement par les groupes de huit voitures. Et en outre la sortie à la région du but se réalisait de la mer, où à nos pilotes était interdit de passer. Étant parti selon l'alarme au nombre du régiment et étant venu à cette région, nos pilotes ont découvert plus bas, à la hauteur de 4000 mètres, le huit f-84 avec la protection de chasse. Le temps sur la méditation n'était pas déjà, et le leader du régiment le lieutenant-colonel Smortchkov a ordonné aux équipages l-й et 2-ème eskadrily attaquer "Tanderdjety", et les pilotes 3-ème ae du capitaine P.N.Antonova se sont occupés de "Sejbrami", qui sont apparus au dessus de.

L'attaque de nos pilotes a résulté avec la marche, avec le tournant à gauche-en bas et très rapide. Déjà dans la première visite ChTcHoukin et son conduit Astapovsky a frappé et selon un f-84. Après cette attaque l'adversaire se répandait, et dans l'air s'est engagé le combat de manoeuvre, dans qui la gestion était de part et d'autre est extrêmement embarrassé, c'est pourquoi l'ordre "des instants" s'est désagrégé aussi sur les vapeurs et les groupes. Au cours du combat ultérieur de ChTcHoukinou on réussit à casser encore un f-84. C'était le seul départ en tout temps de la mission, quand Lev Kirillovitch réussit à frapper à la fois deux avions de l'adversaire.

Le 13 novembre 1951 ChTcHoukin était conféré un haut titre du héros de l'Union Soviétique et est monté en grade simultanément. C'est pourquoi sur le service le 18 novembre le pilote s'est mis dans le titre de la garde du capitaine aux fonctions de l'assistant du commandant l-й les escadrilles du 18-ème régiment de la garde. À la fin de novembre ChTcHoukin et une série d'autres pilotes du régiment étaient dirigé sur le repos au sanatorium disposé à Lointain dans la péninsule Lyaodounsky, où ont passé le mois.

Le 23 décembre le capitaine Chtchoukin la crise la vase vers l'exécution des missions de combat, et déjà dans le même jour sur le deuxième départ lui participait au combat avec "Sejbrami". Le départ était divisionnaire sur la réflexion de l'incursion de l'aviation ennemie. Cependant au combat aérien avec Ф-86 participait seulement la partie des pilotes du 18-ème régiment.

Au cours de ce combat ChTcHoukin avec le conduit ont obligé le groupe à passer "Sejbrov" de l'horizontale sur la manoeuvre verticale, où l'Instant surpassait «Sème l'applique», et sur la spirale montant droite nos pilotes réussissent à se rapprocher de l'adversaire, et de la distance de 120 mètres ChTcHoukin a fusillé quatrième "Sejbra".

Jusqu'à un an du système informatisé de gestion on avait l'occasion de prendre part encore à trois combats aériens : deux avec "Sejbrami" et un avec les avions d'assaut Ф-80. Productif s'est présenté notamment le dernier en 1951 le combat aérien avec le groupe Ф-80. Sur la poursuite de l'adversaire de la vapeur de ChTcHoukina a baissé plus bas sommets des monts, étant entré dans une des gorges, et a découvert une paire des avions d'assaut Ф-80, qui, en se cachant, revenaient sur la base.

S'étant approché d'en bas à l'adversaire, ChTcHoukin a fusillé l'avion du leader. Avec I et par le II janvier le capitaine Chtchoukin a fait 17 missions de combat, participait à 6 combats aériens : cinq fois se battait avec "Sejbrami" et une fois avec "Tanderdjetami". Le 6 janvier le capitaine Chtchoukin a abattu dans le ciel de Corée le dernier avion de l'adversaire - se l'est trouvé Ф-86 (c'était le cinquième "Sejbr" cassé par lui et le 17-ème avion cassé dans le ciel de Corée).

La guerre s'est achevée pour Lev Kirillovitch le II janvier 1952 pendant la mission de combat sur l'interception des avions de l'adversaire. Dans ce départ dans le combat se sont croisées quelques dizaines des avions de chasse de la composition des 303-ème et 324-ème divisions de chasse d'aviation avec environ même quantité d'avions de chasse de la composition de la 51-er aéroaile qui est arrivé récemment à Corée des Forces aériennes des États-Unis, armé nouveau Ф-86Е.

Dans ce combat on cassait MiG-15bis du capitaine Chtchoukina, le pilote a réussi à actionner le siège éjectable. Chez les Américains on aussi cassait un de "Sejbrov", le pilote de qui le 1-er lieutenant Til' Rivz, a péri. Qui a abattu l'avion de Lev Chtchoukina, est exact on ne sait pas, mais à cette victoire prétendent à la fois quatre pilotes de la 51-er aéroaile, y compris le commandant l'as double le colonel F. Gabretski.

Après la guérison le capitaine Chtchoukin est revenu au régiment, mais sur les missions de combat ne volait pas déjà. Le 24 février le régiment a diminué à l'Union Soviétique. Au cours de la guerre coréenne le héros de l'Union Soviétique le capitaine Chtchoukin a fait 121 mission de combat avec l'incursion de combat de 99 heures de 49 minutes, a passé 37 combats aériens de groupe, a cassé personnellement 15 et dans le groupe deux avions de l'adversaire : 5 f-86, 5 f-94, trois Ф-80, deux "Météores" et deux "Mustangs". Dans les combats à Corée de L.K.Chtchoukin était cassé, facilement blessé deux fois.

Il s'est trouvé plus vysokonagrajdennym par le pilote soviétique «pour Corée». CHTCHoukinou on conférait la garde du héros de l'Union Soviétique avec la remise de l'ordre de Lénine, dans quelques jours après l'appropriation du haut titre on lui remettait la médaille «Pour les faits d'armes», auparavant, en octobre 1951, il était honoré à l'ordre de l'Étendard Rouge, et en septembre 1952 est décoré du deuxième ordre de Lénine. Après le rapatriement le capitaine Chtchoukin est dirigé à l'académie Aérienne. Ayant fini l'académie en 1957, le commandant Chtchoukin était dirigé à la Biélorussie, où, ayant travaillé jusqu'à 1977, a décidé de rester.

Sur la photo de gauche à droite : le capitaine L. K.Chtchoukin, le capitaine A. A.Litvinovsky (de 523-ème IAP), et art. le lieutenant A. A.Svintitsky sur le repos au sanatorium Kochegavry. Novembre 1951.

 Sur les avions de chasse il volait jusqu'à 1975, puis servait du commandant du régiment, puis l'inspecteur principal des Forces aériennes de la circonscription. Les derniers types maîtrisés - MiG-21 et MiG-23, l'incursion totale - plus de 2700 heure. Est parti à la démission dans le titre du colonel. Après le licenciement de l'armée Lev Kirillovitch a commencé à travailler le maître-assistant dans l'institut Biélorusse d'État de l'économie nationale à Minsk.

Le retraité de la signification fédérale, le héros de l'Union Soviétique le colonel de l'aviation Lev Kirillovitch Chtchoukin vivait et travaillait dans la capitale de la Biélorussie la ville-héros de Minsk. La participation prinimalbol'choe à la vie publique de la ville, participait activement aux actions de vétéran, se rencontrait avec la jeunesse. Est mort le 2 mai 2009.

Le héros de l'Union Soviétique est décoré (13/11/1951) le colonel L. K.Chtchoukin de deux ordres de Lénine, l'ordre de l'Étendard Rouge, les médailles.

Les sources :

1. Les plus grands as aériens du XX siècle. L'année : 2011. L'auteur : Bodrikhin
2. Sejdov Et. Les as soviétiques de la guerre coréenne. – M : le Fonds «les Preux Russes», 2010

La navigation





Nos partenaires

офисные перегородки из стекла